Localisation des utilisateurs d’iPhone et d’Android, une nouveautée ?

closeCet article a été publié il y a 3 ans 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Image Flickr de Sergio Poppi des 'grandes oreilles'

Dernièrement, les médias ont relayés une information disant que les utilisateurs d’iPhone étaient traqués dans leurs déplacement suite à la dernière mise à jour de l’iOS. Ces déplacements étant sont ensuite envoyé à Apple.

Cependant, je ne vois pas ou se situe le problème car ce n’est pas nouveau que les opérateurs peuvent suivre leurs abonnés via les antennes relais, que les GPS stockent les parcours (voir l’affaire de l’enlèvement des deux jumelles en Suisse par leur père). Dans cette affaire, le GPS aurait pu servir à reconstituer le parcours emprunté par le père d’ou une certaine utilité de traquer l’emplacement des utilisateurs mais pour en revenir au sujet initial, l’iPhone n’est pas un cas à part bien au contraire.

Peu après la révélation concernant l’iPhone, des chercheurs outre atlantique ont fait une découverte similaire dans le système d’exploitation mobile concurrent c’est à dire Android. Ce dernier ne fait qu’un stockage des données des 200 dernières antennes relais et réseaux wifi rencontrés et n’enverrait pas ces dernières à Google.

La localisation se fait au moyen des cellules relais, chacune d’elle possède un identifiant aussi appelé cell-id et c’est grâce à ça que les téléphones peuvent être localisés. Ensuite intervient le procédé dit de triangulation qui se base sur un principe très simple, le téléphone à localisé se trouve dans un triangle imaginaire ou les trois extrémités sont les antennes relais. La triangulation est la façon la plus précise pour géo localiser c’est aussi utilisé par les GPS. L’autre façon moins précise mais présente en campagne tout comme en ville c’est celle basée uniquement sur le cellId, une fois cet identifiant connu et la puissance de réception de l’appareil il est possible de connaitre la localisation dans un périmètre plus ou moins proche autour du relais, la précision n’est pas toujours au rendez-vous et peut parfois atteindre 10 km alors qu’avec la triangulation, les meilleurs résultats sont de l’ordre de 100 mètres.

Si vous possédez un téléphone Android, il est possible via une application présente sur l’Android Market de connaitre l’antenne relais sur laquelle on est connecté et de tester la localisation par les antennes relais en obtenant le résultat sur une carte Google Maps. Cette application gratuite s’appelle Location-API. Si vous connaissez d’autre application pour Windows Mobile/Phone, Symbian n’hésitez pas à les partager pour compléter l’article.

Pour finir, je trouve que cette affaire fait beaucoup de bruit alors que rien de tout ce qui est dit est nouveau, en plus la localisation par antenne relais n’est pas précise au point de dire qu’une personne se trouve dans tel ou tel magasin sauf si le GPS est activé mais dans un tel cas la batterie s’épuise très rapidement.

Article du Figaro sur l’enlévement des deux jumelles en Suisse

Le Parisien à propos du “mouchard” présent dans les iPhone, iPad et Android

СувенириКартини